Backroom casting couch

Je suis sûr que vous connaissez ce canapé et ce bureau, espèce de petits cochons ! Le Backroom casting couch est une série de vidéos. Un certain Rick est recruteur pour des studios de vidéos pornos. Des aspirantes actrices défilent dans son bureau. Il fait l'amour avec, afin qu'elles montrent leurs talents. Il n'hésite pas à les sodomiser en précisant que ça plait davantage aux studios. Rick filme l'ensemble de la scène, depuis l'arrivée de la fille, jusqu'à l'éjaculation, avec deux caméras, en se floutant à l'écran. Car en fait, il n'enverra jamais les images à des studios : il les garde pour son site.
Le Backroom casting couch reprend le principe des sites comme le Bang Bus de 2000, avec des filles qui se font baiser devant la caméra (en caméra subjective) plus ou moins à leur insu. Il dérive aussi des vidéos de casting que Private a commencé à diffuser à la fin des années 90. Le site a aujourd'hui quantité d'imitations.
Il faudrait être bien naïf pour croire à la véracité du site. Légalement, le faux Rick est obligé de prévenir les filles que les vidéos seront diffusées. Il y a aussi quelques incohérences. Il n'utilise jamais de préservatifs. Or, la bite est l'outil de travail d'un recruteur. Il ne peut pas se permettre d'avoir une IST. De même, il lui arrive de jouir dans les filles, alors qu'il n'est pas sûr qu'elles prennent la pilule... Un vrai recruteur prendrait davantage de précautions.

Mais l'aspect "réel" n'est pas là. Rick se moque volontiers des filles : elles sont mignonnes, sans plus, certaines sont petites et boulottes, d'autres de véritables planches à pain, certaines ont dépassé la trentaine... Et malgré tout, elles pensent devenir des stars du porno ? Mort de lol ! Sauf que justement, ce sont ces défauts, qui les rendent attachantes. Elles sont mal maquillées, leur lingerie est dépoitraillée, elles ont des vergetures, elles sont un peu gauches devant la caméras. Bref, ce sont des filles "normales". Pas comme les stars siliconées, qui se baladent en string sans problème, devant la caméra avec une tonne de maquillage. Et comme les spectateurs n'ont pas non plus un physique d'acteur porno, ils peuvent davantage s'identifier.

(Photos copyright Backroomcastingcouch.com)

Commentaires